Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 15:23

- Dans la 8ème circonscription de Seine Maritime (Le Havre, Gonfreville-l'Orcher ...), la France insoumise a nommé François Panchout et Johanna Castillo dans cette circonscription historiquement rouge où le PCF peut faire élire un député. Le communiste Jean-Paul Lecoq avait perdu cette circonscription en 2012 pour 83 voix.

Rappelons que la Fédération de Seine-Maritime du PCF s'était déclarée favorable, dès le début, à la candidature de JL Mélenchon.

- Dans la 14ème circonscription du Rhône (Vénissieux, Saint Priest ...), la France insoumise a investi des candidats. Benjamin Nivard et Najat Barthe seront en concurrence avec la communiste Michèle Picard, qui mène la bataille de la reconquête dans cette circonscription historiquement rouge (André Gerin étant le dernier député communiste).

Et aussi :

Marina Dabonneville (Parti de gauche - titulaire) et Raphael Brice ont été investi dans la circonscription du député communiste Jean-Jacques Candelier (qui souhaite ne pas se représenter). Ici la France insoumise se place dans l'ambition de faire perdre le Parti communiste français dans cette circonscription historiquement communiste.

Le député communiste Jean-Jacques Candelier a toujours adopté des positions courageuses.  Regardez sur son blog notamment : https://jjcandelier.wordpress.com/2016/06/25/brexit-ouvrons-le-debat-sur-leurope/

ou : https://jjcandelier.wordpress.com/2016/09/02/gaza-des-sanctions-face-a-la-colonisation-et-aux-crimes-israeliens/

ou : https://jjcandelier.wordpress.com/2016/06/29/pour-le-droit-au-boycott/

ou :https://jjcandelier.wordpress.com/2015/07/20/il-faut-sortir-de-lotan/

ou : https://jjcandelier.wordpress.com/2016/07/05/pour-la-defense-de-la-langue-francaise/

La France Insoumise a investi des candidats contre d'autres communistes sortants

Vendredi 20 Janvier 2017

Vu sur le blog de Nicolas Maury

Une seconde liste de candidatures de la France Insoumise est tombée. De nouvelles circonscriptions sont concernées par la présence d'un binôme ou d'un candidat simple. Dans cette liste, la France insoumise a investi des candidats contre des députés communistes sortants et dans des circonscriptions où le PCF est en mesure de gagner

 
La France Insoumise a investi des candidats contre d'autres communistes sortants
 
Après André Chassaigne dans la 5ème circonscription du Puy-de-Dôme et Nicolas Sansu dans la 2nde circonscription du Cher, la France insoumise vient de valider des candidature contre des députés communistes sortants :

13ème circonscription des Bouches du Rhône

Frédéric Grimaud (Ensemble! - Martigues) et Stella Apeddu (Parti de gauche - Saint Mitre les Remparts) ont été investi contre le député communiste sortant Gaby Charroux qui sera en duo avec Pierre Dharréville (titulaire).

En 2012, Stella Apeddu était candidate dans la 15ème circonscription (Châteaurenard, Lambesc, Saint-Rémy-de-Provence ...). Frédéric Grimaud est conseiller municipal à Martigues dans la liste du Député-Maire PCF Gaby Charroux, il est très investi dans les questions de solidarité et à RESF.


16ème circonscription du Nord

Marina Dabonneville (Parti de gauche - titulaire) et Raphael Brice ont été investi dans la circonscription du député communiste Jean-Jacques Candelier (qui souhaite ne pas se représenter). Ici la France insoumise se place dans l'ambition de faire perdre le Parti communiste français dans cette circonscription historiquement communiste.

Des candidatures de la France Insoumise aussi dans des circonscriptions gagnables pour le PCF

La France insoumise a aussi désigné des candidatures dans des circonscriptions gagnables par le PCF (parce que perdue en 2012 dut fait de la vague PS) :


- Dans la 14ème circonscription du Rhône (Vénissieux, Saint Priest ...), la France insoumise a investi des candidats. Benjamin Nivard et Najat Barthe seront en concurrence avec la communiste Michèle Picard, qui mène la bataille de la reconquête dans cette circonscription historiquement rouge (André Gerin étant le dernier député communiste).

- Dans la 8ème circonscription de Seine Maritime (Le Havre, Gonfreville-l'Orcher ...), la France insoumise a nommé François Panchout et Johanna Castillo dans cette circonscription historiquement rouge où le PCF peut faire élire un député. Le communiste Jean-Paul Lecoq avait perdu cette circonscription en 2012 pour 83 voix.

- Dans la 10ème circonscription du Val-de-Marne (Le Kremlin-Bicêtre, Gentilly Est, de Vitry-sur-Seine Nord, Ivry-sur-Seine), la France insoumise entend diviser et bloquer la reconquête de cette circonscription perdue par le PCF en 2012. La France insoumise a propulsé (pardon parachuté) Mathilde Panot (Parti de gauche de l'Essonne) et Mourad Taghzout (Parti de gauche) face à Pascal Savoldelli (PCF).


De nouveaux parachutages de cadres du Parti de gauche

Après Alexis Corbière dans la 7ème circonscription de Seine-Saint-Denis et Andréa Kotarac dans la 7ème circonscription du Rhône, c'est au tour d'Eric Coquerel (coordinateur du PG ) d'atterrir en Seine Saint Denis, dans la 1ère circonscription.

Rappelons que ce parachutiste professionnel, habitant à Paris, c'est retrouvé en 2012 dans la deuxième circonscription de la Corrèze, et aux élections européennes de 2014 en France, il est deuxième de la liste du Front de gauche dans la circonscription Sud-Est. En 2015 il rentre à Paris pour les élections régionales (où il est élu Conseiller régional sur la liste d'union conduite par Claude Bartolone du PS).

La 6ème République, tant vantée par Jean Luc Mélenchon, ressemble pas mal à la 5ème.

Partager cet article

Repost 0
Published by Action communiste - dans Politique française Colère
commenter cet article

commentaires

nicolas 08/02/2017 17:03

Bonjour,
Pour la 8e circonscription de Seine maritime, ne nous trompons pas d'analyse.
Les groupes d'appuis de France insoumise au Havre ont toujours dit qu'ils souhaitaient que Jean-Paul Lecoq soit candidat de France insoumise et ça depuis octobre 2016. Mais JP Lecoq n'a pas souhaité (ne souhaite pas ?) signer la charte de France insoumise. Comme le PCF qui a désigné ses candidats dans la 8e et la 7e du Havre, France insoumise a désigné ses candidats dans la 8e et la 7e du Havre. Maintenant, on fait quoi ? On a discuté le 30 janvier et France insoumise a proposé un panachage à la section PCF : Lecoq et une insoumise dans la 8e ; insoumis et PC dans la 7e. Le PC ne veut pas. On fait quoi ?

dariokhos 22/01/2017 23:31

Franchement, c'est un n on événement. Les sortants et les battus de justesse du P "C"F ne sont pas plus communistes que Mélenchon... Le parti "communiste" français doit crever pour qu'émerge un nouveau parti vraiment communiste qui soit plus important que ceux que les camarades qui ont quitté le P"C"F ont déjà créés. Mélenchon parie sur la mort du PCF et du PS, il tente un coup gagnant sous la forme d'une nouvelle offre politique. Il peut réussir, et si au passage il tue les derniers sociaux démocrates qui empêchent l'émergence d'un vrai parti révolutionnaire, tant mieux. Car enfin, il est impossible de ne pas reconnaître que Mélenchon, social-démocrate, a tout de même des positions beaucoup plus opposées à Hollande et Valls que le PCF qui a voté le loi de refondation de l'Ecole et l'état d'urgence. La guéguerre entre Mélenchon et les derniers notables du P"C"F voulant garder leurs baronnies ne regarde pas les révolutionnaires.

Articles Récents