Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 14:46

Journée de grève à La Poste

Communiqué des fédérations CGT FAPT, SUD PTT, UNSA Postes

La crise sociale à La Poste est une réalité qui ne peut aujourd'hui être ignorée. En témoigne la récente médiatisation des conflits qui se développent partout sur le territoire.
Le Siège, les directions de La Poste persistent et signent dans leur insupportable attitude de déni.

Le lancement d'une « négociation », le 26 octobre, annoncée comme une réponse à la situation sanitaire et sociale dans l'entreprise, n'a été qu'un contre-feu. Le projet d'accord proposé à signature ne dit pas un mot de ce que vivent réellement les postier-es. Au contraire son préambule, son contenu, s'inscrivent dans la droite ligne de la politique catastrophique menée depuis des années. En cela, non seulement ce projet ne répond pas aux problèmes rencontrés par les personnels, mais ses conséquences sont dangereuses pour ces derniers.

Ce projet d'accord, c'est plus de flexibilité pour les facteurs, les factrices et leurs encadrantes. Rien en ce qui concerne l'emploi ! Or, les sous-effectifs sont criants. Il s'agit d'un aspect prioritaire, sans lequel il est impossible d'agir pour améliorer les choses. Le mal-être au travail, les conditions de travail nécessitent que La Poste s'engage dans une négociation de haut niveau. Le rythme effréné des réorganisations n'est pas remis en cause. La direction veut s'affranchir de la règle des deux ans minimum entre deux restructurations.

La branche courrier/colis ne respecte pas son engagement de suspendre les réorganisations à la distribution le temps de la négociation. Le Siège refuse d'étendre le périmètre de cette dernière à l'ensemble des métiers de La Poste. Le dialogue social est totalement absent.

C'est pourquoi les fédérations CGT, SUD, UNSA prennent l'initiative d'une journée de grève et d'action dans tous les services de La Poste, le 8 décembre. Elles demandent notamment une réelle suspension des réorganisations, une négociation concernant l'ensemble des branches et que la question de l'emploi soit au coeur de cette dernière. Les signataires de ce communiqué tiendront une conférence de presse à l'issue de la rencontre entre Philippe Wahl, PDG de La Poste, Christophe Sirugue, Secrétaire d'Etat chargé de l'industrie et les organisations syndicales représentatives du personnel le 30 novembre 2016. Celle-ci aura lieu à 12H00 devant le Ministère de l'Economie et des Finances.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents