Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 20:53
Barak Obama s'engage pour le Oui au référendum italien
Barak Obama s'engage pour le Oui au référendum italien

Barack Obama s’engage pour le Oui au référendum italien ( sur le site de Ruptures)

Barack Obama a reçu, le 19 octobre, le chef du gouvernement italien pour le dernier dîner d’Etat avant la fin de son bail à la Maison-Blanche. Le président américain a multiplié les éloges sur son hôte : « regardez-le, il est jeune, il est élégant, et sa vision du progrès n’est pas ancrée dans les peurs des gens, mais dans leurs espoirs ».

Il  lui a surtout apporté son appui dans la perspective du référendum qui se tiendra le 4 décembre dans la Péninsule. Celui-ci porte sur un projet institutionnel (relégation du Sénat, notamment) censé permettre de réformer plus facilement le pays, et de mieux promouvoir les réformes européennes, a insisté M. Renzi.

Le président Obama n’a pas hésité à s’engager fortement pour une victoire du Oui, et ce, afin que le pays puisse promouvoir « une économie plus dynamique, de même qu’un système politique plus réactif ».

Mais pour l’heure, le Non est en tête dans les sondages, et M. Renzi avait imprudemment juré qu’il se retirerait de la vie politique en cas d’échec. Barack Obama lui a suggéré d’oublier cette promesse imprudente, et affirmé : « je pense que Matteo appartient à celle nouvelle génération de chefs, pas seulement pour l’Italie mais aussi pour l’Europe ».

Le président du Conseil italien était aux anges, et s’est fendu de ses propres compliments. Peut-être s’est-il senti réconforté, alors que la bataille politique fait rage dans la Péninsule.

La dernière fois que Barack Obama s’était directement immiscé dans un affrontement à l’intérieur d’un pays européen, c’était pour dissuader les électeurs britanniques de quitter l’UE. Avec le succès que l’on sait.

http://ruptures-presse.fr/renzi-obama-referendum/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents