Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 15:27

Les salariés de Gefco au Havre sont évidemment victimes de la mondialisation capitaliste.  En 2012, Peugeot ayant besoin d'argent frais pour des raisons capitalistiques (ne pas trop mécontenter les actionnaires alors que son bénéfice net avait fondu de moitié) avait vendu 75% de Gefco à RZD, société de chemins de fer russes.  Sa filiale logistique Gefco était alors une entreprise très rentable.

RZD  (Compagnie des chemins de fer russes) avait alors promis de conserver toutes les activités du transporteur.

Wikipédia : http://Depuis sa création au sein d'un grand groupe automobile dont il continue à assurer la logistique, Gefco a diversifié son activité et propose son savoir-faire dans les domaines suivants : les constructeurs automobiles et les équipementiers, les constructeurs de deux-roues motorisés, les industriels de l’hygiène-beauté, de l’électronique grand public, et la distribution spécialisée. Présent dans 150 pays, Gefco possède 37 filiales (au 1er janvier 2014) à travers 5 ensembles : Overland, Overseas, Warehousing & Reusable packaging, Finished Vehicles Logistics et Customs & tax representation. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 4,1 milliards d’euros en 2014 et emploie 11 500 personnes. Ses principaux territoires de développement sont l'Europe centrale et orientale, l'Asie centrale, le Moyen-Orient, l'Asie orientale et l'Amérique latine.

"RZD indique de son côté vouloir conserver toutes les activités du transporteur "y compris celles qui travaillent pour PSA" et espère profiter du savoir faire de Gefco. Cet accord devrait permettre à Gefco, selon sa maison-mère, de "poursuivre sa stratégie d'expansion géographique, en Chine, en Inde et en Amérique latine, mais aussi accélérer son développement en Europe centrale et orientale et plus particulièrement en Russie". Cela lui permettra aussi de "diversifier (ses) activités et de contribuer à la croissance de son chiffre d'affaires, créant ainsi un leader mondial de la logistique industrielle diversifiée"( L'Express-Expansion, 20 septembre 2012).

 

Il semble bien qu'ils ne tiennent pas leurs promesses.

Il faut dire que depuis 2012 sont intervenues les sanctions à l'égard de la Russie ... Et que Barak Obama avait rajouté, en 2014, le président des chemins de fer russes sur la liste des personnalités sanctionnées.  

Ces restructurations après rachat sont un classique des grandes multinationales. La Russie est aujourd'hui un pays capitaliste et en a adopté la logique.  Même si  les chemins de fer russes, héritiers des chemins de fer soviétiques, sont détenus à 100% par l'Etat.

Y.G.

Les salariés de Gefco au Havre dans l’attente du contour de leur SPE

Publié 17/07/2016 á 22H49 sur le site de Paris-Normandie

 

 
 
Parmi les activités de Gefco, la préparation de véhicules avant expédition
Parmi les activités de Gefco, la préparation de véhicules avant expédition
 
C’est dans l’attente de l’annonce du contour du plan de sauvegarde de l’emploi que les salariés des sites havrais du groupe Gefco vont laisser passer la période estivale. Elle ne se fera que le 30 août au cours d’un comité centre d’entreprise.

Le groupe de logistique, ancienne filiale de PSA Peugeot-Citroën dont plus de 40 % de l’activité est encore consacrée au constructeur automobile annonce un plan de sauvegarde de l’emploi reposant sur 134 suppressions nettes de postes (157 suppressions, 23 créations et 172 modifications de contrats). Principalement, le plan concerne les branches spécialisées dans la distribution des véhicules neufs et Overseas, dédiée à la logistique internationale dans le transport maritime et aérien. C’est notamment le cas au Havre. De source syndicale, quinze des trente salariés du site roulier seraient concernés. Huit des trente-cinq travaillant dans les bureaux du bâtiment Colbert également.

Quelques jours après une première action sur la zone industrialo-portuaire du Havre l’incompréhension est toujours de mise. « Nous ne sommes pas contre une logique de restructuration. Mais autant de postes supprimés c’est beaucoup trop », témoigne ce représentant régional de FO-Gefco préférant rester discret sur son identité compte tenu du contexte. « Cela révèle la méconnaissance la plus totale de nos postes de notre direction à Paris. Sans prendre en considération la réalité du terrain elle répond, à la hussarde, à une demande de notre nouvel actionnaire, les chemins de fer russes (ndlr : rachat fin 2012 par RZD). »

Pour février 2017

Un PSE est toujours en cours. Il a déjà impacté il y a plusieurs mois Overseas au Havre. Le nouveau entrera en vigueur en février 2017. « S’il n’y a pas davantage de dialogue comme PSA avait su le préserver, ni de négociations permettant de pointer les réelles difficultés, il y aura évidemment d’autres actions », menace, pour conclure, le syndicaliste.

Christophe FREBOU (avec AFP)

 
 
 
 

Pour en savoir plus

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents