Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 13:50

Encore une qui ne comprend rien à la colère des salariée.  A-t-elle été salariée un jour ?  Elle a fait des études d'ingénieur.  Si elle a eu une activité professionnelle dans une entreprise, il n'en est fait mention nulle part.  Elle a été assistante parlementaire de 2010 à 2015, date de son élection ... Elle a aujourd'hui 33 ans.  Et elle prétend voter des lois pour ceux qui travaillent vraiment, dans des ateliers, dans des services publics, dans les transports, dans les hypermarchés ... ?

Elle a voté toutes les lois pour le MEDEF !  Elle a voté toutes les lois austéritaires! Elle s'est donc alignée sans réfléchir plus que ça sur toutes les directives européennes ... Il est vrai qu'elle n'a été élue qu'en 2015.  Mais elle assume toutes les lois précédentes et les défend - comme sa belle-mère, Sandrine Hurel, à qui elle a succédé dans la 6ème circonscription de Seine-Maritime.

Elle a personnellement voté, entre autres,  pour l'Etat d'urgence, pour le projet de loi de financement de la sécurité sociale prévoyant notamment "9 milliards d'allègements supplémentaires pour les entreprises portant à 33 milliards les allègements entre 2014 et 2016".  Elle a aussi dit ouiau  projet de loi santé qui aboutit à des restrictions sans précédent dans les budgets de la santé publique hospitalière et à des suppressions de postes dans nos hôpitaux ( il faut bien payer les allègements patronaux ). Elle n'a évidemment pas signé la motion de censure contre le 49-3 utilisé pour faire passer la loi Travail et présentée par des députés du Front de gauche, de EELV et quelques opposants du PS.  Elle a donc voté pour la loi Travail, elle qui n'a jamais eu - à notre connaissance -  d'emploi salarié dans une entreprise ou un service public !

Nous sommes solidaires avec les syndicalistes de Dieppe traînés devant les tribunaux comme tant d'autres.  Au PS, cela devient une habitude. Action Communiste.

 

Les propos scandaleux de la Députée PS M. Le Vern

Sur le blog de l'UL CGT Dieppe 

06 juin 2016

Les propos scandaleux de la Députée PS M. Le Vern
SCANDALEUX

Vendredi matin, une délégation, CGT et SUD RAIL des cheminots de Dieppe, a été reçue par la députée de la 6ème circonscription de Seine-Maritime. Lors de cet échange, les camarades ont fait part de leur réprobation à l’encontre des violences policières qui s’accentuent dans tout le pays.

Pour seule réponse, fidèle à ses habitudes, Mme le Vern n’a trouvé que le mensonge et le discrédit à jeter sur la CGT de Dieppe et ses responsables pour excuser cette terrible répression.

Elle a prétendue qu’un cadre local de la CGT serait rentré dans sa permanence, au cours de la 2ème manifestation contre la loi travail, et aurait bousculé sa secrétaire. Celle-ci a spécifié aux 2 représentants syndicaux présents qu’il s’agirait en l’occurrence de M. DUPUIS…Marie Le Vern de rajouter, nous la citons, « c’est un abruti ! ».

Si on lui laisse son appréciation subjective à l’endroit du secrétaire générale de l’Union Locale de Dieppe, nous tenons à préciser que toutes ses allégations sur les faits, sont calomnieuses et complétement mensongères.

Ainsi, le Mercredi 9 Mars 2016, à Dieppe, lors d’une manifestation dans le cadre de la mobilisation contre la loi « travail », les locaux du Parti Socialiste ont fait l'objet d'une « décoration » visant à dénoncer les multiples trahisons du Gouvernement envers les salariés.

Or, le Parti Socialiste, plutôt que de faire profil bas au regard de la politique d'austérité mené par le gouvernement et au regard des violences orchestrées par celui-ci à l'égard des manifestants, a décidé de porter plainte par la voie de sa Fédération Départementale.

Pire, cette plainte est NOMINATIVE, c'est à dire qu'elle vise non pas une instance mais une personne prise individuellement, en l'occurrence Mathias DUPUIS, Secrétaire Général de l'UL CGT de Dieppe.

Celui-ci a donc été convoqué au commissariat de Dieppe le 22 Avril dernier. 

Lors de cette audition, menée par le Capitaine HOTTE du commissariat de Dieppe, il lui a été fait lecture de  la plainte en question. Il y est fait état de dégradations commises sur le local PS de Dieppe, collage et tag. Dans celle-ci, il est rapporté à son propos qu’il a participé aux dégradations par du collage sur les murs, objet surréaliste de la plainte.

À aucun moment, il n’est fait mention d’une prétendue intrusion dans les locaux, ni même de la soi-disant bousculade qu’il aurait commise à l’encontre d’une salariée.

Nous en voulons pour preuve la présence policière le jour même sur les lieux qui peuvent attester des propos diffamatoires de la députée.

Tout ceci ne confirme que la malhonnêteté la plus insupportable est du côté du gouvernement et de ses représentants les plus prosternés qui, par leurs passages en force répétés et leur déni de démocratie, instaurent un climat délétère.

Mme Le Vern est fortement reconnue par son antipathie profonde envers le syndicat CGT et les valeurs profondes de la classe ouvrière qu’elle ne connait pas.

Mais rien, pas même les affabulations d’un apparatchik, ne freinera notre détermination contre la Loi-Travail qui n'est ni négociable ni amendable.

COMMUNIQUÉ de L’Union Locale Cgt de la Région Dieppoise

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents