Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 13:58

Vendredi 20 mai 2016, les salariés de la raffinerie de Gonfreville-l'Orcher, près du Havre, ont voté l'arrêt de la raffinerie. L'arrêt de la production durera au moins 10 jours.

Mise à jour : 21/05/2016 à 13:16 par La Rédaction de Normandie actu.  Extraits.

 

Dans de nombreuses stations-service de Normandie, malgré des livraisons fréquentes (et qui vont reprendre après la levée des barrages), les pompes sont à sec. (Photo d'illustration © AP/Normandie-actu)

Dans de nombreuses stations-service de Normandie, malgré des livraisons fréquentes (et qui vont reprendre après la levée des barrages), les pompes sont à sec. (Photo d'illustration © AP/Normandie-actu)

Ils espèrent toujours un retrait du projet de loi Travail. Les salariés de la raffinerie Total de Normandie, à Gonfreville-l’Orcher, près du Havre (Seine-Maritime), ont voté vendredi 20 mai 2016, l’arrêt des installations. Conséquence : plus aucune production ne pourra être effectuée pendant au moins dix jours.

Cinq jours de manœuvre sont nécessaires avant l’arrêt total. La direction de Total est en train de dresser le planning des arrêts », poursuit le responsable syndical.

Pour redémarrer l’usine, il faudra encore compter au moins cinq jours. L’arrêt de la production, chez Total, nécessite en effet de suivre un protocole strict pour le pas endommager le matériel.

 

Des barrages levés, mais des raffineries à l’arrêt

Au Havre, 65% des salariés ont voté en faveur de cet arrêt. Objectif : faire reculer le gouvernement, alors que Manuel Valls indiquait qu’il souhaitait faire lever les blocages des dépôts pétroliers, en utilisant la force publique si nécessaire.
Près de Rouen, les entrées des dépôts Rubis ont en effet été évacuées [...]. L’accès au dépôt d’ExxonMobil, bloqué depuis le jeudi 17 mai 2016, a été libéré par les manifestants, dans la matinée du samedi 21 mai 2016.
Mais avec l’arrêt de l’usine pétrochimique Total de Gonfreville-l’Orcher et de Saint-Nazaire (raffinerie de Donges), Lyon (raffinerie de Feyzin), ce sont trois raffineries Total sur les quatre implantées en France qui ne produisent plus. La dernière, à Grandpuits-Bailly-Carrois, près de Melun (Seine-Marne) est pour sa part bloquée par des manifestants, au moins jusqu’au lundi 23 mai.
Sur le réseau social Twitter, les salariés de la Cim, un dépôt pétrolier situé dans la zone industrielle du Havre, entendent voter l’arrêt de leur entreprise.

[...]

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents