Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 10:14

Une délégation des syndicats CGT, FO, Sud et Solidaires a établi un barrage filtrant sur le boulevard industriel au croisement de la rue Désiré-Granet, au niveau de l'usine Europac à Saint-Étienne-du-Rouvray. L'intersyndicale proteste une nouvelle fois contre la loi Travail et demande son retrait.

«La loi veut casser les droits collectifs, pointe Gérald Le Corre, représentant de l'union départementale CGT présent sur le barrage avec une cinquantaine de syndicalistes, en créant des droits individuels, elle s'attaque de manière indirecte au statut des fonctionnaires».
Les automobilistes venant de Rouen s'extraient au compte-gouttes du bouchon créé au niveau du croisement Désiré-Granet en sortant du boulevard par la zone d'activités de l'Étang, puis en regagnant le rond-point des Vaches en direction de l'A13.
En direction de Rouen, deux voitures de police barrent l'accès au boulevard au niveau du rond-point des Vaches, déviant les véhicules à l'intérieur de la commune, rue Ambroise-Croizat.
Les voitures avancent au pas dans les rues stéphanaises parallèles au boulevard industriel.
«On maintient la pression, on espère que d'autres secteurs entreront dans la grève reconductible à la suite des raffineries», lancent les opposants à la loi Travail.
Le barrage devrait être levé vers midi.
L'intersyndicale appelle à une nouvelle manifestation jeudi prochain à 10 h 30 cour Clemenceau à Rouen. Le 14 juin, toujours à l'appel de l'intersyndicale, une manifestation est prévue à Paris.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents