Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 16:56

2 Avril 2016

Publié par Jean Lévy

Plus que quelques jours avant le 1er Mai... (1/3)

Plus que quelques jours avant le 1er Mai... (1/3)

Une soirée à la Bourse du Travail, le 20 avril 2016 

par Fabien Rives

 

Mercredi 20 avril 2016, à l'initiative de la commission « convergence des luttes » et du journal Fakir,  une soirée-débat s'est tenue avec l'objectif de définir « l'étape d'après » dans le contexte du phénomène des « nuits debout ».

 

Le premier constat est celui d'un succès d'audience : les gens sont venus nombreux pour trouver une place à la bourse du travail. Quelques minutes avant que ne débute l’événement, les organisateurs sont d'ailleurs contraints d'interrompre les entrées. Qu'à cela ne tienne, une retransmission en directe est prévue à quelques mètres de là, sur la place de la République.

 

A l'image des multiples protestations engendrées depuis l'annonce du projet El Khomri, la liste des intervenants est conséquente : représentants des actions menées dans le cadre des « nuits debout », portes-paroles de syndicats ou encore intellectuels progressistes.

Ce soir, l'idée est d'encourager les liens entre les structures classiques de lutte et les récents mouvements de protestation créés avec le phénomène des « nuits debout ».

Certains discours font vibrer la salle sous le tonnerre des applaudissements :

 

Un intervenant de banlieue insiste sur la nécessité de rallier la population de Paris avec celle de sa périphérie : il faut repenser les lieux de rassemblements !

 

Un syndiqué CGT de la SNCF salue et encourage les déplacements des jeunes – étudiants et lycéens – sur les lieux de travail des salariés : « on a besoin de vous ! »

 

L'économiste Frédéric Lordon affirme que le mouvement a pris ! Il estime qu'il faut maintenant viser au delà des revendications dans le cadre fixé par le capital : il faut repenser le cadre !

 

Serge Halimi rappelle la nature de ces cadres et leurs évolutions : L'Union Européenne, le TAFTA... Il reprend également les écrits de Thomas Frank en appuyant la nécessité d'étudier la cas « Occupy Wall Street » pour ne pas reproduire certaines erreurs.

 

Un intervenant (spécialiste de la question espagnole?) poursuit cette idée d'analyse en s'intéressant au mouvement 15-M : les indignés.

 

Un intermittent du spectacle suggère l'idée de menacer le bon déroulement du prochain festival de Cannes.

Etc. etc !

 

A la fin des interventions, il est bientôt l'heure pour François Ruffin de rappeler la nécessité d'établir une action concrète à court terme. Pour encourager les propositions, il énonce, en son nom, l'idée d'effectuer lors du 1er mai, un rassemblement exceptionnel autour de la loi El Khomri et du projet TAFTA, en réunissant le mouvement des « nuits debout », les syndicats, les artistes engagés, etc.

Puis la parole est au public : les mains se lèvent...

Le micro s'arrache de mains en mains, les interventions se succèdent mais ne correspondent pas à des propositions d'action comme le souhaiteraient les organisateurs. En effet, certains préfèrent rebondir sur des sujets plus ou moins déjà évoqués lors des interventions... La tension monte ! A tel point que les organisateurs rappellent qu'il ne s'agit pas d'un débat d'expression au sens large : il s'agit d'émettre des propositions d'actions réalisables dès le lendemain... tentatives peu fructueuses !

 

Pour analyser ce moment de confusion, il faudrait disséquer le fonds et la forme du contexte dans lequel a lieu cette soirée-débat :

Pour ce qui est du fonds il s'agit de la remise en question évidente des rapports de force actuels : dans le but de faire valoir cette remise en question auprès de tous, la nécessité d'une convergence des luttes est mise en avant ainsi que le besoin immédiat de recréer le lien entre les grandes villes et leur banlieue.

Quant à la forme, il semblerait que le besoin de s'exprimer dans des assemblées constituantes semble effacer le contenu de ces expressions. En effet, l'éparpillement ne vient pas du fait que les idées présentées s’opposent entre elles, mais plutôt qu'elles émanent de l'un et pas de l'autre.

 

Exemple : Une syndicaliste CGT affirme qu'elle souhaite mettre en œuvre les efforts pour rallier ses forces d'actions à celle des « nuits debout ». Cependant, dans le cadre de la célèbre « récupération politique » dont les acteurs « nuits debout » se méfient, elle pointe également les réticences de certains syndiqués qui craignent de voir les combats sociaux repris par des aspirations fragiles de « nuits debout » !

De son côté, un participant « nuits debout » affirme vouloir marcher main dans la main avec les syndicats mais « nous devant, eux derrière! »... Un élan d'enthousiasme personnel qui entre malheureusement en contradiction avec le thème de la réunion.

 

Unité, ne te cache plus !

 

Comment faire fléchir l'individualisme dans le cadre d'une convergence des luttes ?: La suite dans la partie 2

 

Mayday, mayday : unité (l'appel d'un citoyen)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

  • Il y a trente ans, la guerre du Golfe
    Janvier 1991. Guerre du Golfe, campagne Tempête du Désert. , Intense bombardement de 6 minutes sur Bagdad, diffusé en direct sur CNN..., Pour plus : http://thierrylefranc.midiblogs.com/archives/ Par Manlio Dinucci ilmanifesto.it Il y a trente ans, à l’aube...
  • Le phénomène Vladimir Vysotsky en URSS
    Envoyé par Bruno Drweski : Joseph Brodsky a raconté l'anecdote suivante : condamné à 5 ans de travaux forcés pour "fainéantise", il les a passés dans un kolkhoze éloigné, à Arkhangelsk, dans le grand nord soviétique. A son arrivée, les kolkhoziens lui...
  • Venezuela : Biden nomme « un dur » contre le Venezuela aux Affaires Latino-américaines 
    Juan González Il a déjà occupé ce poste sous la présidence d'Obama pendant laquelle il était le principal conseiller de Joe Biden et sous-secrétaire d'Etat adjoint pour les affaires de l’hémisphère occidental. En 2017, il a été placé par le sénateur Chuck...
  • « Une Justice politique » : le réquisitoire brillant de Régis de Castelnau
    Par Anne-Marie Chazaud Anne-Sophie Chazaud fait partie des auteurs de Vu Du Droit. Elle a rédigé une recension de notre ouvrage : « Une Justice politique. Des années Chirac au système Macron ». La place de ce texte était naturellement dans ces colonnes....
  • Dis Manu, c'est pour se faire vacciner
    capture d'écran On me propose le 1er avril, c'est un poisson ou quoi? A moins que ton ministre de la Santé et en même temps des Solidarités, nous ait menti à la télé. Rappelle-toi ce que disait Olivier Rantanplan, pardon Olivier Véran: "Pour ce vendredi,...
  • The New York Times rejette l’inscription de Cuba sur la liste des pays soutenant le terrorisme
    Washington, 15 janvier (Prensa Latina) Un éditorial du quotidien The New York Times a critiqué aujourd’hui la décision de l’administration du président Donald Trump de réinsérer Cuba sur la liste des pays qui, selon Washington, soutiennent le terrorisme....
  • La démesure des rémunérations patronales, et ce qu’il y a derrière
    CAC 40 : Le vrai bilan annuel par Olivier Petitjean Des rémunérations patronales qui planent en haute altitude, des dirigeants dont les intérêts sont totalement alignés sur ceux des marchés financiers, des entreprises qui mentent sur la vraie mesure –...
  • Les dirigeants européens scandalisés et indignés par les manifestants pro-Trump
    « La question concerne toutes les démocraties libérales. Elle est celle de la défiance croissante dont nos institutions semblent être l’objet » Alain Frachon, Le Monde (15/01/2021) le 15 janvier 2021 Le 20 janvier, Joseph Biden va remplacer Donald Trump...
  • Le syndicat de Google est né après des années de lutte
    Le syndicat de Google est né après des années de lutte La création de l’Alphabet Workers Union est une rareté dans la Silicon Valley, c’est le résultat d’années de luttes par les travailleurs de Google. Il s’agit de donner une forme pérenne originale...
  • « Dédollarisation » : L’OR DE MOSCOU
    image d'illustration MOSCOU se débarrasse de ses dollars et mise sur L’OR: «La Russie se prépare à l’avenir» La Russie vient de franchir une étape importante dans son processus de «dédollarisation». Pour la première fois, Moscou voit la part de l’or dans...