Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 21:42

Réforme du collège : hécatombe chez les profs d’allemand !

Publié le 31/03/2016 sur Paris-Normandie
 
 Réforme du collège : hécatombe chez les profs d’allemand !
Les professeurs d’allemand ont manifesté plusieurs fois dans l’académie de Rouen ces derniers mois
 

Pour le SNES-FSU, le compte n’y est pas. Opposé depuis des mois à la réforme du collège, le syndicat du second degré dénonce aujourd’hui, avec des chiffres, la mise en place de la rentrée 2016-2017. « À grand renfort de communication, pour faire passer la réforme du collège, la ministre a annoncé 4 000 postes pour le collège dont aucun pour l’académie de Rouen – qui se félicitait en janvier de ne procéder à aucune suppression de postes dans les collèges », remarque ainsi Claire-Marie Fréret, co-secrétaire académique du SNES-FSU. « C’était finalement beaucoup espérer puisque la réalité est finalement de 46 suppressions de postes dans les collèges des deux départements ! »

Des services partagés

À plusieurs reprises, les élus de la FSU ont dénoncé dans les comités techniques cette carte scolaire, « une conséquence directe de la réforme du collège et montré que les moyens annoncés ne sont pas là ! » 70 % des classes bilangues anglais-allemand de l’académie disparaissent à la rentrée. Des enseignants qui devront enseigner à la fois dans le primaire et le secondaire, alors que la disparition de l’enseignement de l’allemand semble bel et bien programmée dans l’académie de Rouen. Comme le craignaient les enseignants qui ont manifesté à plusieurs reprises, certaines disciplines paient ainsi un lourd tribut à cette réforme : treize postes seront supprimés en allemand sur une centaine actuellement, dix-sept en technologie et quinze en lettres. « Plus de la moitié des collègues enseignant l’allemand verront leur service partagé entre plusieurs établissements, fragilisant encore la possibilité de faire vivre cet enseignement. À cela s’ajoutent 350 compléments de service pour les collègues titulaires de leur poste, sans compter les très nombreux ‘blocs de moyens provisoires’qui seront confiés à des remplaçants ou des contractuels, eux aussi à cheval sur plusieurs établissements. Comment la ministre peut-elle continuer à faire croire que ces nombreux collègues puissent participer au travail en équipe », poursuit Claire-Marie Fréret.

Pas de baisses d’effectifs annoncées pour les collégiens, qui resteront par ailleurs dans des classes de 27 ou 28 élèves.

 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents