Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 10:20

Un miracle de l’emploi en Espagne et en Italie ? Ah bon ! Où ça ?

Le président du Conseil italien a souhaité « bonne chance pour la loi sur le travail » à François Hollande. ©Denis ALLARD/REA

« En Italie, je le dis aux jeunes Français, les choses ont fonctionné : plus 764 000 contrats signés en CDI, affirmait le 8 mars dernier Matteo Renzi, lors du 33e sommet France-Italie. Avoir peur des nouveautés n’aide pas toujours. La nouveauté parfois peut vraiment changer la vie. Donc, je dis au président français bonne chance pour la loi sur le travail. », renchérissait le président du Conseil italien.

D’importantes réformes du droit du travail se sont constamment succédé depuis trente ans en France

Ces dernières semaines, les exemples italien ou espagnol, pays qui ont réformé récemment leurs marchés du travail, ont beaucoup servi à dénoncer un prétendu immobilisme français en la matière. Pourtant, d’importantes réformes du droit du travail se sont constamment succédé depuis trente ans en France. C’est d’ailleurs cette volonté constante de créer des exceptions et des dérogations supplémentaires – à la demande du patronat – qui a autant complexifié et fait gonfler le code du travail.

Les revendications du patronat entendues

Rien que sous la présidence de François Hollande, on peut recenser la loi Rebsamen adoptée l’an dernier, une importante loi Sapin en 2013 qui avait déjà beaucoup assoupli les plans sociaux, une réforme des retraites la même année, plus celle de la formation professionnelle intervenue en 2014, sans oublier les 43 milliards de baisses des « charges » du pacte de responsabilité… Depuis 2012, les revendications du patronat ont donc été bien entendues par l’exécutif.

[...]

Lire la suite en lisant l'article entier et en cliquant sur les liens ci-dessous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents