Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 16:16
ROUEN - 9 mars 2016 - 15 000 manifestants - Photos Yvette Genestal.

ROUEN - 9 mars 2016 - 15 000 manifestants - Photos Yvette Genestal.

15 000 dans les rues de Rouen pour exiger :  "Retrait du projet Loi-Travail".  15000 du cours Clémenceau à la Préfecture.  Des lycéens et des étudiants, des salariés du privé en grand nombre.  Des hospitaliers, des territoriaux : les précaires y sont nombreux.  Des militants de la CGT très mobilisés avec les salariés de leur entreprise : Chapelle Darblay, le port de Rouen, Renault-Cléon, les cheminots bien sûr, des territoriaux également, des salariés de Vallourec, les grands magasins, BASF, Boréalis, Université de Rouen et bien d'autres encore ...  Et aussi des militants de SUD-Solidaires, de FO, de la FSU et même quelques CFDT, contre la consigne de leur centrale qui n'avait pas appelé à manifester.

On réclamait le retrait du projet.  Les lycéens et étudiants scandaient : " Un pas en avant, deux siècles en arrière", "El Khomri, t'es finie, nous on veut des CDI", ou encore "Travaille, consomme et ferme ta gueule" ...

Dans les prises de parole de fin de manifestation, les intervenants ont appelé à se mobiliser pour la suite, et à construire une grève générale avec les salariés des entreprises.  Et donnaient rendez-vous aux manifestants d'aujourd'hui pour les semaines à venir et pour le 31 mars.  Pour obtenir le retrait du projet et construire un véritable code du travail du XXIème siècle, pas le projet du patronat et de la droite. 

Mais curieusement, alors que le texte de loi est directement issu des recommandations de la commission et du conseil européen, il ne fut nullement question des responsabilités de l'Union Européenne.  Hollande, Valls, El Khomri, le MEDEF et Gattaz, la droite furent conspués, mais pas la commission européenne.

Pourtant aucune loi souveraine en France  ne pourra être votée tant que nous ne nous ne affranchirons pas des règles et des traités européens.  Quitte à sorti de cette UE  faite par et pour le Capital.  Méditons l'exemple grec.  Yvette Genestal

Des lycéens et des étudiants étaient présents au départ de la manifestation

  • Par Richard Plumet sur Fr3 Normandie
  • Publié le 09/03/2016 | 11:44, mis à jour le 09/03/2016 | 13:25
 
© Richard PLUMET / France 3

© Richard PLUMET / France 3

A 10h30, Cours Clémenceau, au départ de la manifestation intersyndicale, les habitués des mouvements sociaux se rassemblaient et préparaient leurs drapeaux, alors qu'en retrait, des lycéens participaient pour la plupart d'entre eux à leur première manif, emmenés par Léon, du lycée Corneille.

Une présence de la "jeunesse" qui, visiblement réchauffait le cœur des différents responsables syndicaux au départ du cortège  :
Un peu plus tard, une fois la Seine traversée, le cortège est passé devant les locaux rouennais du PS.

© Julie HOWLETT / France 3 Normandie

© Julie HOWLETT / France 3 Normandie. 

 
A voir sur le site de Fr3 Normandie : VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Magali Nicolin et Marie Saint-Jours au départ de manifestation de Rouen, Cours Clémenceau
 
Tous contre le projet de loi

Des lycéens et des étudiants étaient présents au départ de la manifestation de Rouen

 
© Richard PLUMET / France 3

© Richard PLUMET / France 3


 

Devant la préfecture de Rouen © Magali NICOLIN / France 3 Normandie

© Magali NICOLIN / France 3 Normandie Devant la préfecture de Rouen

Cordon de sécurité de la police devant l'entrée de la préfecture de Rouen © Magali NICOLIN / France 3 Normandie

© Magali NICOLIN / France 3 Normandie Cordon de sécurité de la police devant l'entrée de la préfecture de Rouen

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents