Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 08:21

LE GOUVERNEMENT DOIT RETIRER LA LOI EL KHOMRI.

Attaque historique contre les conquêtes sociales des salarié.e.s

29 mars 2016

La « Loi travail » casse les fondements même du code du travail et vise à inverser la hiérarchie des droits des salarié.es. Ainsi, des accords locaux de droits inférieurs aux conventions collectives ou même à la loi, pourront être imposés aux salarié.es quelle que soit l’opposition des représentants du personnel.

Alors que des milliers de salarié.es ont revendiqué la défense et l’amélioration de la CCNT 66 le jour de ses 50 ans, le 15 mars dernier, l’adoption de la « loi travail », permettrait aux employeurs d’y déroger localement..

La jeunesse a compris que le gouvernement la condamne à la précarité et la livre en « pâture » à la déréglementation massive des conditions et du droit du travail.

Après l’ANI, le pacte de responsabilité, le CICE, la loi Macron, les rythmes scolaires, la réforme du collège ou la loi HPST et la mise en place des GHT..., la « Loi travail » est la loi de trop pour les travailleurs.

Depuis la mobilisation du 9 mars qui a vu 500 000 manifestants s’opposer à la casse du code du travail, la colère ne retombe pas.

Le 17 mars, les rues étaient à nouveau envahies par 150 000 lycéens, étudiants unis avec les salariés et leurs organisations syndicales.

Ce même jour, la négociation autour du point d’indice des fonctionnaires a montré un gouvernement contraint de lâcher plus qu’il ne le souhaitait il y a encore quelques semaines. Une aumône qui ne rattrape pas pour autant les années de gel du point d’indice.

Le 24 mars, jour de la présentation du projet de loi au conseil des ministres, de nombreux cortèges ont émaillé le territoire pour exiger le retrait de celle-ci. Les appels à la grève se multiplient avec en ligne de mire, les grèves du 31 mars qui s’annoncent d’ores et déjà massives.

Amplifions la mobilisation pour gagner le retrait du projet de « loi travail » et mettre un coup d’arrêt à la politique du gouvernement.

Tous en grève le 31 mars !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Action communiste - dans Luttes de classe Emploi & Travail
commenter cet article

commentaires

Articles Récents