Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 22:10
Normandie - Publié le
  • A l'automne, les salariés de Sidel avaient déjà exprimé leur mécontentement.

    A l'automne, les salariés de Sidel avaient déjà exprimé leur mécontentement. | Archives Ouest-France

Suspendue le temps des fêtes de fin d’année, la protestation contre le plan social présenté par la direction en septembre 2015 reprend lundi.

C’est ce qui a été décidé hier matin lors de l’assemblée générale des salariés réunis par l’intersyndicale CGT, CFDT et CFE-CGC.

Reçus par la direction de l'entreprise d'embouteillage dans l’après-midi, les syndicats se sont dits déçus des mesures exprimées. « Le plan prévoit encore 92 suppressions de postes (contre 111 en décembre), déplore le cégétiste Reynald Kubecki. L’idéal serait de descendre à un plan de départs volontaires de 70 personnes. Aujourd’hui, rien ne nous garantit zéro licenciement sec. »

Les salariés se retrouveront à 9 h 30 devant l’usine.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents