Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 14:23
Smart à Hambach : le front CFDT et CGT persiste et signe
04/11/2015 à 20:22 , actualisé le 05/11/2015
 
 

Mercredi dernier, la direction de smart france et les représentants syndicaux de la CFE-CGC et de la CFTC ont signé le Pacte 2020. Sa finalité : passer à 39 h payées 37 de manière progressive et transitoire et assurer ainsi la pérennité des emplois sur le site de Smartville. Cet engagement, pas plus que les augmentations salariales et les autres propositions n’ont convaincu la CFDT et la CGT qui sont majoritaires en terme de représentativité syndicale.

« Une clause de mobilité de 150 km a été mentionnée dans le protocole d’accord. Cela signifie que la direction s’engage à ne pas recourir à des licenciements économiques mais cette clause pourra être contournée si un salarié refuse un emploi en dehors de Hambach », relèvent les deux syndicats contestataires. Ce mercredi, CFDT et CGT sont à nouveau montés au front en organisant une action à l’entrée de l’usine. Dans un tract, ils ont détaillé les raisons de leur opposition. " Aucune justification économique réelle et sérieuse nécessite le passage aux 39 h et la perte des jours RTT. La rémunération ne compensera pas l’accroissement du temps de travail. La présentation du planning de modulation et les ave nants aux contrats de travail démontrent que les salariés devront travailler 18 samedis en 2015-2016 sur la base de 37 h/semaine. Avec des horaires finissant à 23 h et des salaires de base réduits ", dénoncent les deux syndicats.

Les délégués CFDT de Smart ont rencontré la direction qui entend ainsi poursuivre les négociations. « Ils font le forcing pour nous empêcher à la CFDT de signer le droit d’opposition avec la CGT », déplore Didier Getrey, secrétaire général métallurgie Moselle. « Comme ils n’ont fait aucune ouverture, nous n’honorerons pas le rendez-vous programmé ce jeudi. Et nous restons sur un droit d’opposition ferme et définitif. Nous attendons que l’accord nous soit notifié pour le valider ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents