Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 17:53

Commentaires : La Turquie d'Erdogan veut éradiquer l'opposition kurde et en premier lieu le PKK.  Au lieu de mener le combat contre l'EI, elle bombarde les populations kurdes, y compris jusqu'en Irak et en Syrie.  L'Occident et l'OTAN laisse faire et protège le  gouvernement turc.  Et par conséquent ils affaiblissent des peuples qui combattent Daech.  En outre à la suite des Etats-Unis et de son allié turc, le PKK a été placé sur une liste d'organisations terroristes par les pays suivants : Canada, Australie, Royaume-Uni, Nouvelle-Zélande, et l'Union Européenne ...   Malgré les demandes pressantes faites par des partis de gauche ( Gauche européenne - Front de gauche - PCF - NPA ...), des syndicats et de nombreuses organisations progressistes, l'UE n'a pas retiré le PKK de cette liste.  La France non plus. 

18 décembre 2015 à 06h45 / Laëtitia Gaudin-Puill / Sabri Bölek, 44 ans, est aujourd'hui installé à Lorient où il est ouvrier dans... Sabri Bölek, 44 ans, est aujourd'hui installé à Lorient où il est ouvrier dans le bâtiment. Sabri Bölek vit à Lorient depuis 2005 avec un titre de séjour. Journaliste kurde, il a fui la Turquie pour échapper au destin qui était le sien : la prison à durée indéterminée. « Ou pire ». Aujourd'hui, en Turquie, la liberté de la presse a toujours du plomb dans l'aile, ce que dénonce Reporters sans frontières dans son dernier rapport.
La suite en cliquant sur le lien ci-dessous.
© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/bretagne/s-bolek-journaliste-et-kurde-double-peine-18-12-2015-10892690.php
Pierre Barbancey
Jeudi, 17 Décembre, 2015 sur L'Humanité

Photo : Sertac Kayar/Reuters

De violents affrontements ont opposé lundi la police à des manifestants prokurdes qui dénonçaient le couvre-feu imposé à Diyarbakir, la grande ville à majorité kurde du sud-est de la Turquie.
Photo : Sertac Kayar/Reuters
Dans le silence assourdissant des chancelleries occidentales qui ne refusent rien à leur allié, membre de l’Otan, Ankara a lancé ses troupes au Kurdistan. Les couvre-feux sont imposés dans de nombreuses villes. Les forces spéciales sont en action contre le PKK, faisant de nombreux morts.
Lire la suite ici

 

Illustration. L'opération militaire turque a débuté mercredi dans le sud-est à majorité kurde du pays.

Illustration. L'opération militaire turque a débuté mercredi dans le sud-est à majorité kurde du pays. (AFP/ILYAS AKENGIN)

Ces opérations ont suscité l'indignation de nombreux opposants politiques et d'une partie de la société civile. Cent deux rebelles présumés du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été tués lors d'une vaste offensive militaire en cours depuis cinq jours dans le sud-est à majorité kurde de la Turquie, selon un nouveau bilan annoncé ce dimanche par une source de sécurité locale. Au moins deux soldats et cinq civils ont perdu la vie dans les heurts, a-t-on précisé en outre de même source.

Après plus de deux ans de cessez-le-feu, des combats meurtriers ont repris l'été dernier entre les forces de l'ordre turques et le PKK, faisant voler en éclats les pourparlers de paix engagés en 2012 pour mettre un terme à un conflit qui perdure depuis 1984.

La Turquie veut «éradiquer» le PKK

Lire la suite ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents