Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 17:16
Lu sur Boursorama.  Extraits.
AFP le , mis à jour à 13:05

 

Crédit Agricole est sur le point le 20 octobre 2015 de solder le litige qui l'oppose aux autorités américaines sur des violations d'embargo en payant 800 millions de dollars, une amende d'un montant bien inférieure à celle versée en 2014 par BNP Paribas ( AFP/Archives / Jacques Demarthon )

Crédit Agricole est accusé d'avoir violé des embargos américains contre le Soudan, l'Iran, Cuba et la Birmanie, a annoncé mardi un régulateur new-yorkais. 

La banque française est accusée d'avoir effectué des transactions en dollars entre 2003 et 2008 au nom d'entités et de personnes frappées par les sanctions économiques imposées par Washington.

Commentaires : encore une fois une banque française est pénalisée, sans que la France n'élève la voix, pour ne pas avoir respecté des embargos décrétés par les Etats-Unis seuls.  Un précédent avait eu lieu avec la BNP en 2014, beaucoup plus lourdement pénalisée alors.  On attend une réaction du président Hollande et du ministre des Affaires étrangères, Fabius.  Mais ces deux coursiers des Etats-Unis, en Syrie comme en Ukraine, ne risquent pas d'élever la voix contre leur maître américain.

Rappel

Les Etats-Unis mettent le monde à l'amende en dehors de toute légalité
D’après Géopolis en avril 2014 ( auteur : Titouan Lemoine )

En théorie, les seuls régimes de sanctions approuvés au niveau international sont votés par l'assemblée générale des Nations Unies.   
Pourtant, les sanctions économiques et l'embargo sont des mesures régulièrement utilisées de manière unilatérale, et donc techniquement illégales, par les  Etats-Unis qui utilisent leur contrôle sur le dollar pour appliquer leurs sanctions hors de leurs frontières..
Six pays sont visés par de véritables embargos américains, dont trois hors d’un mandat de l’ONU. Le plus emblématique est certainement Cuba. En 2013, l'Assemblée générale de l'ONU a condamné l'embargo cubain pour la 22e fois (une fois par an depuis 1991) par 188 voix contre celles des Etats-Unis et d'Israël. Parmi les pays sous embargo sans approbation de l'ONU, on trouve aussi la Syrie (depuis 1986) et la Birmanie (depuis 1997).
Les autres pays visés (avec approbation de l'ONU) sont le Soudan (2002) et l'Iran (1979).
L’affaire de BNP Paribas a marqué une nouvelle étape dans le rôle de «gendarme du monde» des Etats-Unis. L'amende infligée à la banque française est sans précédent pour un groupe étranger. Si elle a intentionnellement falsifié ses transactions aux Etats-Unis, la banque n’a brisé aucun interdit français ou européen dans ses échanges avec le Soudan, l’Iran et Cuba. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents