Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 22:50

Podemos s'effondre dans les sondages

Lundi 20 Juillet 2015, sur le blog de Nicolas Maury

Podemos, qui était créditée de plus de 30% des intentions de votes il y a quelques mois (novembre, décembre 2014 - janvier, février 2015), subit de plein fouet un reflux d'intention de votes. Ceci est révélateur d'une crise qui traverse Podemos, qui s'exprime depuis quelques jours à travers la plateforme "Ahora en Comun" - article et traduction Nico Maury
 
Podemos s'effondre dans les sondages
 
Dans un sondage du 6 juillet publié dans la presse espagnole Podemos s'effondre dans les intentions de votes. Il y a quelques mois le parti de Pablo Iglesias caracolait en tête des sondages pour aujourd'hui se positionner en quatrième place.

Podemos se retrouve très largement dépassé par le Parti populaire (PP) du premier ministre Mariano Rajoy crédité de 26,2% d'intention de votes. Les sociaux démocrates du PSOE parviennent eux aussi à remonter la pente avec 23,1% des intentions de votes. Le Podemos de droite, Ciudadanos, s'impose comme une troisième force avec 18,4% des intentions de votes. Loin derrière se trouve Podemos avec 14,9%.

Quant à Izquierda Unida (IU) les sondages frémissent de nouveau à la hausse. IU est créditée de 5,4% d’intention de votes. IU bénéfice de la personnalité d'Alberto Garzon et de son soutien à la plateforme "Ahora en común" (une référence aux deux coalitions qui ont remporté les mairies de Barcelone – Barcelona en común – et de Madrid – Ahora Madrid – le 24 mai dernier).

25.820 personnes, dont les maires de Barcelone et Madrid, ont appelé Podemos à constituer des listes d'unité populaire, avec IU, comme pour les élections municipales. De nombreux cadres de Podemos ont soutenu cette dynamique, en opposition avec Iglesias. L'absence de démocratie dans Podemos (les cercles n'ont que peu de pouvoir face à un Comité central à 100% derrière Iglesias) et l’hyper-centralisation de cette organisation politique crées des tensions, notamment dans la désignation des candidats pour les élections générales.

 

Podemos s'effondre dans les sondages
 
 
Nicolas Maury
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents