Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 13:57

Nous publions cette lettre ouverte à Laurent Fabius lue sur le site de la Filpac-CGT de Chapelle Darblay.  Comme beaucoup d'ouvriers et de salariés de l'industrie en France, les papetiers de Chapelle Darblay sont victimes des groupes vautours qui sévissent en Seine-Maritime et en France.  UPM ( groupe finlandais ), propriétaire de l'entreprise Chapelle Darblay est l'un d'entre eux.  UPM refuse de céder la PM3, rentable, qu'il vient de fermer.  Il veut liquider définitivement une production industrielle en France et empêcher toute reprise de production. Dans quel but ? S'opposer au développement de projets alternatifs qu'il entend contrôler exclusivement à son profit ?

Lettre ouverte à Laurent Fabius pour que l’Etat se mobilise pour contraindre UPM à accepter les projets alternatifs de réorientation  industrielle du site de Chapelle DarblayLettre ouverte à Laurent Fabius pour que l’Etat se mobilise pour contraindre UPM à accepter les projets alternatifs de réorientation  industrielle du site de Chapelle Darblay

 

Lettre ouverte à M. FABIUS

faisant suite à nos démarches envers le monde politique.

Mobilisation générale pour

l’ Emploi, pour la Région,

pour le Pays !

 

Le Délégué Syndical CGT,                            

Gérard Sénécal                                                                                  

Le secrétaire du comité d’établissement                                                                                                                                                                M. FABIUS

Jean-François Gabala                                                                                                                 

Le Représentant sans étiquette des Cadres,

Arnaud Dauxerre                                                                                                               

                                                                                                                 

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur l’élu du Grand Quevilly,

Par la présente nous souhaitons vous faire part de notre vive inquiétude quant au programme de désengagement du Groupe UPM Kymmene sur le site industriel Seino-marin Chapelle Darblay de Grand-Couronne.

L’ensemble des salariés, mobilisé par l’avenir du site industriel Chapelle Darblay, considère que la réponse à la contraction chronique du marché des papiers graphiques ne peut se résumer par le seul ajustement de capacités.

Aussi, depuis l’annonce de la fermeture de la Machine à Papier n°3 fin novembre, nous avons rencontré et travaillé avec les Parlementaires de la majorité de notre circonscription (MM. Bachelay, Marie, Foucaud), M. le Député Bardy, chargé par le Premier Ministre d’un rapport sur l’avenir de l’industrie papetière, M. le Commissaire Raymond Redding, chargé de structurer la filière papetière, M. le Président du Conseil Régional de Haute Normandie, M. le Président du Conseil Général, M. le Président de la Métropole Rouen Normandie, les membres des cabinets des ministères de l’économie, du travail et de l’écologie, et bien évidemment les représentants de la Préfecture de région.

Tous nous ont bien évidemment assuré de leur soutien et nous ont accompagnés dans les études que nous avons menées et qui nous ont permis d’aboutir à un projet d’éco pôle industriel bâti autour de trois axes, papetier, énergie et au service d’une économie circulaire, collaborative et territoriale à travers une Commission industrielle financée à 80% par les Fonds Publics.

Pionniers dans le recyclage des papiers en France avec un partenariat fort avec 28 millions d’habitants trieurs (480 syndicats, communautés de communes ou agglomérations), engagé dans le transport fluvial, producteurs d’énergie verte à partir de biomasse et exploitant d’un centre de tri industriel de papiers/cartons, le site industriel Chapelle Darblay n’a que des atouts que les salariés veulent exploiter en faisant le choix de la mutation de leur site.

Ces projets de réorientation du site ont pris corps au travers un écopôle industriel avec comme axe central, la reconversion de la machine à papier graphique pour une production de papier pour ondulé.

Cet écopôle situé au cœur de l’axe Seine Normandie Grand Paris, s’imposerait comme une démarche concrète, innovante, précurseur dans le concept d’Ecologie Industrielle Territoriale et s’inscrirait en tous points sur les orientations demandées par la loi sur la transition énergétique.

 Malgré les efforts de tous, il nous semble que chacun travaille dans son coin sans qu’il y ait un porteur désigné pour engager en haut lieu, avec le Groupe UPM, une discussion de fond sur l’avenir industriel qu’il souhaite donner à ce site industriel.

UPM, aujourd’hui, refuse de céder la PM3 et bloque toute possibilité de ré-industrialisation du site.

Nous nous tournons donc aujourd’hui vers vous pour prendre, comme il y a plus de trente ans les mesures qui s’imposent pour sauver ce fleuron de l’industrie régionale et nationale.

UPM doit accepter de partager le site avec un autre industriel, fabricant de Papier Pour Ondulé (PPO), pour assurer un avenir au site tout entier ; la production locale d’un produit papetier semi-fini à destination de l’export avec des matériaux de recyclage collectés en France est une alternative sérieuse.

Nul autre que vous mesure ce que représente le site papetier Chapelle-Darblay dans la région, ses enjeux industriels, ses enjeux de filière, ses enjeux économiques et sociaux.

Aussi, par un soutien affirmé aux salariés du site UPM Chapelle Darblay, nous vous demandons, à l’instar des demandes déjà formulées à tous niveaux, que soit mobilisées sans délai, l’ensemble des structures de développement de l’Etat, afin de se pencher sur les projets alternatifs nécessaires à la réorientation industrielle de notre site.

En cette année 2015 marquée par la tenue fin novembre de la COP21 sous l’égide de votre Ministère, nous, salariés de l’industrie papetière, acteurs du recyclage en France et de ce que vous désignez « économie circulaire », ne comprendrions pas que les 10 projets que nous portons pour le site de Chapelle Darblay, tous faisant échos à la LTE et porteur d’avenir pour les emplois et l’activité économique de demain (150 emplois directs) ne soient pas soutenus et accompagnés par le plus haut sommet de l’Etat.

Dans l’attente de votre soutien affirmé et de votre pilotage de nos projets, en tant qu’élu seino-marin acteur du développement économique du bassin rouennais,

 Nous vous prions de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l’assurance de notre sincère considération.

 

Le Délégué Syndical CGT,                                 Le Représentant sans étiquette des Cadres,

Gérard Sénécal                                                                      Arnaud Dauxerre

 

Le Secrétaire CGT du Comité d’Etablissement,

Jean-François Gabala 

Grand Couronne le 22 juillet 2015

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents