Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 10:13
La leçon de démocratie de Lamy

En Europe, nous sommes en train de construire un niveau de légitimité supra-nationale. Mais c’est lent et difficile.

Pascal Lamy sur tous les fronts ! L’ex-patron de l’OMC et ancien directeur de cabinet de Jacques Delors à Bruxelles a livré avec son mentor une tribune au Monde, à l’occasion du référendum grec, une interview au magazine Challenges et une autre à l’Obs. Dans cette dernière, il exprime sa vision particulière de la démocratie.

« Les voies de la légitimation [de l’action politique] demeurent encore largement locales ou nationales », regrette-t-il. Or « au cœur de l’affaire grecque on retrouve un conflit de légitimité qui existe dans tous les systèmes qui superposent différents niveaux de pouvoir ». Car selon Pascal Lamy, l’UE peut être considéré comme tout aussi légitime : « En Europe, nous sommes en train de construire un niveau de légitimité supra-nationale. Mais c’est lent et difficile. Le docteur Montesquieu nous dit qu’on a tout bon, mais en pratique, on s’aperçoit que ça ne marche pas ».

Selon Lamy, la Commission, non élue, connaîtrait, elle, comme par miracle la chance les besoins de l’Europe toute entière !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents