Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 16:09
La ferme des 1000 vaches bientôt sanctionnée pour dépassement du seuil réglementaire d'animaux

Par latribune.fr  | 

La ferme des 1000 vaches pourrait payer 15 000 euros d'amende si elle ne réduit pas son troupeau de près de 300 têtes.

La ferme des 1000 vaches pourrait payer 15 000 euros d'amende si elle ne réduit pas son troupeau de près de 300 têtes. (Crédits : Reuters)

Malgré une mise en demeure claire le 3 juillet, la ferme des 1000 vaches n'a pas réduit son cheptel de 794 bovins. Les responsables risquent une amende d'au moins 15 000 euros.

Pendant que les agriculteurs manifestent à Caen, la ferme des 1000 vaches, dans la Somme, risque une forte amende pour non respect de la réglementation française. La mise en demeure du 3 juillet dernier était pourtant claire, la ferme devait réduire son troupeau pour respecter la réglementation nationale de 500 animaux par cheptels. Un contrôle effectué le 9 juin y dénombrait en effet 794 animaux. Après avoir procédé à un nouveau contrôle lundi, la préfecture est formelle : le nombre de vaches est encore supérieur au nombre autorisé.

La ferme paiera au moins 15 000 euros d'amendes

Le délai pour se mettre en règle, fixé au 18 juillet dernier, étant dépassé, la préfecture prépare l'arrêt qui fixera les amendes. La ferme risque 15 000 euros d'amende alourdie d'une astreinte journalière de 5 000 euros jusqu'à ce qu'elle rentre dans les normes.

Les responsables s'estiment dans leur droit

Les responsables répondent qu'ils prendront une décision quand ils recevront la sanction. Selon eux, une réglementation sur le regroupements de vaches laitières autorise, en cas de cessation d'activité d'un autre éleveur, le dépassement du seuil prévu. Ils justifient ainsi le rachat d'un troupeau de 300 têtes élevées dans des conditions similaires. Ce rachat s'étant fait sans autorisation préalable, les possibilités d'échapper à cette sanction semblent minces...

(Avec AFP)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents