Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 13:40

Mis en ligne le 1er juillet 2015

Action Communiste appelle à participer à toutes les manifestations de soutien au peuple grec. 

C'est du respect de la souveraineté et de l'indépendance d'un peuple qu'il s'agit.  En soutenant les Grecs, nous nous battons aussi  pour notre indépendance et notre souveraineté face à l'Union Européenne.  C'est aussi une bataille contre l'intégration européenne et sa dictature.  C'est une bataille pour la démocratie réelle.  Nous n'oublions pas que notre vote de 2005 été bafoué et trahi quand le NON des Français au Traité constitutionnel n'a été respecté ni par la droite, ni par les socialistes en France, ni par la droite et les socialistes européens.

L'Union européenne a été conçue pour passer outre les décisions des peuples, pour passer outre leurs votes et leurs choix politiques avec la complicité des deux grands partis européistes, celui de droite et celui de la seconde droite, le parti socialiste.  C'est pas à pas qu'elle a construit cette prison des peuples car il était difficile aux commis nationaux du capitalisme de faire accepter démocratiquement les attaques que nous connaissons aujourd'hui. 

Ce que vivent les Grecs est insupportable.  Et pour une majorité de nos concitoyens la politique austéritaire européenne qui se conjugue avec précarité, chômage et coups portés au droit du travail, c'est-à-dire aux droits des travailleurs est également insupportable.

Syriza s'oppose avec une certaine combativité à la Troïka qui met en oeuvre, en Europe et dans le monde pour le FMI, une politique exclusivement au service de la finance mondialisée et des capitalistes.  En s'acharnant à vouloir rester dans l'euro et l'UE, le gouvernement grec a dû renoncé à une partie de ses mesures anti-austéritaires et accepté des privatisations en cours.  Mais l'UE et la Troïka veulent faire la démonstration qu'aucun peuple ne peut déterminer librement sa politique en dehors des politiques européennes et veulent imposer des mesures drastiques à la Grèce.  A l'heure où nous écrivons Tsipras vient de confirmer l'appel du gouvernement grec à voter non aux mesures réclamées par l'Eurogroupe", nouveau nom de la Troïka..

L'UE, Merkel et Hollande ainsi que la commission de Bruxelles sont farouchement attachés à la "concurrence libre et non faussée", aux mesures structurelles, à la libéralisation du marché du travail ( c'est-à-dire à moins de droits pour les salariés, devenus corvéables et jetables à merci ), à l'austérité pour les salariés et les retraités.  Tout cela pour permettre à la finance internationale, au capitalisme mondialisé, ceux-là même qui sont responsables de la crise en Grèce et en Europe, de pouvoir accumuler toujours plus de dividendes et de capitaux.

Il est temps que les peuples s'opposent radicalement à l'Union européenne. 

Nous ne devons plus accepter ces diktats.  Nous ne pouvons plus accepter que des traités nous soient imposés sans que nous soyons consultés.  L'austérité, les atteintes aux droits sociaux se poursuivront sans fin si nous ne les stoppons pas.  En Grèce, comme en France ou ailleurs en Europe.

La lutte du peuple grec est la nôtre.  

 

Action Communiste, 1er juillet 2015

 

Nous publions ci-dessous les premières annonces de manifestations.

Lu sur Normandie actu.  Extrait.

"Rendez-vous est donné à 18h, à l’Hôtel de Ville pour les Rouennais et à la sous-préfecture pour les Havrais. À Caen (Calvados), le rassemblement pourrait avoir lieu samedi 4 juillet. Date à laquelle aura lieu la mobilisation à Dieppe (Seine-Maritime), à 11h, à proximité des barrières et de l’Office de Tourisme de Dieppe "

Dieppe, le 4 juillet 2015 :Rassemblement de soutien à la Grèce

UL CGT Dieppe International-CES-CSI-, Austérité

 

Dans l'esprit du communiqué de la Confédération Générale du Travail ("Grèce: qui a peur de la démocratie ?")

L’Union Locale CGT de la Région Dieppoise appelle tous les salariés, les retraités, les privés d'emploi, et les démocrates, à se rassembler
Samedi 4 Juillet 2015 à 11h00

à proximité des barrières et de l'Office de Tourisme de Dieppe

Rouen

 

A l’appel de l’UD CGT, de la FSU, de SOLIDAIRES 


MANIFESTATION JEUDI 2 JUILLET A 18H00

place de l’Hôtel de ville à Rouen en soutien au peuple grec.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents