Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 15:00

Extraits lus sur le site du SNES Académie de Rouen

 

Réforme du collège : HORS SUJET !

Mercredi 20 mai 2015 Communiqué de presse


Une publication incendiaire

La publication au Journal Officiel ce matin des textes concernant la réforme du collège est une véritable provocation. Elle est ressentie par les enseignants comme une marque de profond mépris et ne peut que conduire à un discrédit de la Ministre dans nos professions.

En effet, cette publication intervient moins de 24H après une grève majoritaire des enseignants du second degré qui exercent en collège. Elle est en contradiction totale avec les déclarations de la Ministre :

« Ce que nous avons entendu aujourd’hui, c’est un certain nombre d’inquiétudes, de préoccupations portées par des organisations syndicales, auxquelles ma porte reste ouverte comme elle l’a toujours été ». La réalité est autre : alors qu’il n’ont cessé de réclamer une véritable négociation, le SNES-FSU n’a été reçu qu’une seule fois depuis l’arrivée de la Ministre en septembre 2014, le SNEP-FSU jamais.

« Vous savez moi une mobilisation m’intéresse des lors qu’il y a un gréviste ou un manifestant. » : il n’y en a pas un seul, mais des dizaines de milliers, qui étaient en grève ou dans la rue le 19 mai et la Ministre publie les textes dès le lendemain matin.

Elle accompagne cette publication de l’annonce d’un plan de formation continue de grande ampleur dont bénéficieraient les enseignants de collège. Nouvel effet d’annonce pour cacher la réalité puisqu’aucune mesure de financement d’un tel plan n’est envisagée. Nouvelle marque de mépris puisque sa réponse à l’expression des personnels en grève est ressentie comme « vous ne comprenez pas, je vais vous former… ».

Le SNES-FSU et le SNEP-FSU n’acceptent pas cette situation et rappellent qu’il est inconcevable de discuter d’une quelconque circulaire d’application de textes qu’ils rejettent.

Ils appellent tous les personnels qui refusent cette réforme à amplifier la mobilisation et proposeront dans les heures qui viennent, en lien avec l’intersyndicale, un ensemble de modalités d’actions.

  • JPEG - 79.8 ko

Le projet de réforme du collège annoncé par la ministre s’appuie sur l’augmentation dangereuse de l’autonomie des établissements, une conception problématique de l’interdisciplinarité et de l’accompagnement personnalisé, un sort calamiteux réservé aux langues vivantes, régionales et anciennes, la globalisation des horaires d’enseignements artistiques, ainsi que ceux technologiques et scientifiques. Notre charge de travail s’en trouverait accrue et notre liberté pédagogique attaquée. C’est pourquoi nous n’acceptons pas ce projet.

La nécessaire réforme du collège, pour être efficace, suppose la réduction des effectifs des classes, une diversification des situations pédagogiques, des programmes plus cohérents, un système éducatif moins concurrentiel à l’aide d’une carte scolaire revisitée.

Le SNES-FSU vous invite à signer cette pétition pour montrer que cette réforme n’est pas la réponse que les collègues attendent.

Plus que jamais, il faut unir nos forces pour défendre un vrai Service Public d’Education Nationale. Alors, si ce n’est déjà fait, rejoignez le SNES-FSU !

https://youtu.be/hdVLlj6fJn0

  • JPEG - 48.9 ko
Grève du 19 mai contre la réforme du collège : les chiffres !
mardi 19 mai 2015
par  SNES
 

La profession a décidé de se faire entendre et de manifester clairement son opposition à la réforme du collège. Dans les établissements de l’académie, les grévistes sont nombreux :

- Collège Rosa Parks aux Andelys : 55% de grévistes.

- Collège Roger Gaudeau aux Andelys : 39% de grévistes.

- Collège Le Hameau à Bernay : 71% de collègues en grève.

- Collège Léonard de Vinci à Bois Guillaume : 50 % de collègues en grève.

- Collège Masseot Abaquesne à Boos  : 58% de grévistes.

- Collège Evariste Galois à Breteuil-sur-Iton : 50% de grévistes.

- Collège Francis Yard à Buchy : 50 % de collègues sont en grève.

- Collège Le Cèdre à Canteleu : 42 % de grévistes en début de journée.

- Collège Louis Bouilhet à Cany Barville : 38% de grévistes.

- Collège Cousteau à Caudebec les Elbeuf : 75% de grévistes.

- Collège Guillaume de Conches à Conches-en-Ouche : 74% de grévistes.

- Collège Aimé Charpentier à Damville : 62% de grévistes.

- Collège Rousseau à Darnétal : 60% de grévistes.

- Collège Jules Verne à Déville-les-Rouen : 42% de grévistes.

- Collège Gustave Flaubert à Duclair : 68% de grévistes.

- Collège Georges Brassens à Epouville : 50% de grévistes.

- Collège Jean Rostand à Evreux : 86 % de grévistes.

- Collège de Navarre à Evreux : 30% de collègues sont en grève.

- Collège Paul Bert à Evreux : 60% de collègues en grève.

- Collège Jean Jaurès à Evreux : 30% de collègues grévistes.

- Collège Guy de Maupassant à Fleury-sur-Andelle : 66% de grévistes.

- Collège Victo Hugo à Gisors : 84% de grévistes.

- Collège Pablo Picasso à Gisors : 70% de grévistes.

- Collège Jean Renoir à Grand-Couronne  : 33% de collègues sont en grève.

- Collège Edouard Branly au Grand Quevilly : 50% de collègues en grève.

- Collège Claude Bernard au Grand Quevilly  : 74% de grévistes.

- Collège Marcel Pagnol à Gravigny : 49% de collègues en grève.

- Collège Pablo Picasso à Harfleur : 49 % de grévistes.

- Collège Raoul Dufy au Havre : 73% de grévistes.

- Collège Descartes au Havre : 70% de grévistes.

- Collège Monod au Havre : 75% de grévistes.

- Collège Claude Bernard au Havre : 91% de grévistes.

- Collège Romain Rolland au Havre : 78% de collègues sont en grève.

- Collège Jean Lecanuet à Rouen  : 50 % de grévistes.

- Collège Pierre Mendes-France à Lillebonne : 78% de collègues sont en grève.

- Collège Buisson à Louviers  : 58% de collègues en grévistes

- Collège Le Hamelet à Louviers : 45% de collègues grévistes

- Collège Hector Malot au Mesnil Esnard : 62% de grévistes.

- Collège Jean de la Varende à Mont Saint Aignan : 54% de grévistes.

- Collège Charcot à Oissel : 75% de grévistes.

- Collège Jacques-Emile Blanche à Saint-Pierre-lès-Elbeuf : 54% de grévistes.

- Collège Emile Zola à Sotteville-lès-Rouen : 64% de grévistes.

- Collège Charcot au Trait : 44% de collègues sont grévistes.

- Collège Henri de Navarre à Yerville : 40% de grévistes.

  • JPEG - 57.6 ko
  • JPEG - 94 ko
  • JPEG - 80.2 ko
  • JPEG - 80 ko
  • JPEG - 79.8 ko
  • JPEG - 74 ko
  • JPEG - 77.2 ko
  • JPEG - 70.1 ko
  • JPEG - 77.7 ko
  • JPEG - 85.3 ko
  • JPEG - 49.4 ko
  • JPEG - 70.7 ko
  • JPEG - 73 ko
  • JPEG - 96.2 ko
  • JPEG - 81 ko
  • JPEG - 70.8 ko
  • JPEG - 87.5 ko
  • JPEG - 90.3 ko
  • JPEG - 92.8 ko
  • JPEG - 74.7 ko
  • JPEG - 64.2 ko

 

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents