Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 14:30
Le 13 mai 2015 se tenait en Grèce les élections étudiantes pour les comités des syndicats étudiants. Les listes du “Panspoudastiki KS” (PKS), bloc électoral du MAS (Front de lutte des étudiants - affilié au PAME et à la Jeunesse communiste), confirment leur seconde place avec 19,30 % des voix - article et traduction Nico Maury
 
Elections étudiantes en Grèce, les communistes confirment leur influence
 
Les listes du “Panspoudastiki KS” (PKS) sont l'émanation du MAS (Front de lutte des étudiants), une structure syndicale organisée autour des jeunesses communistes (KNE). Ces listes lors des élections du 13 mai 2015 ont confirmé le rôle majeur des communistes à l'Université et remportent 19,30% des suffrages des étudiants dans les universités du pays. Les communistes obtenant même 22,97 % des voix dans les Institut d'Enseignement Technologique.

Les listes syndicales liées à la droite grecque (DAP-NDFK) arrivent en tête des élections avec 37,78 % des voix (-0,10 points) et 45,80 % (-0,98 points) dans les instituts technologiques. Les communistes confirment leur seconde place avec 19,30% (+0,92) et 22,97% (+0,96).

Pas d'effet SYRIZA dans les universités

Les listes contrôlées par la sociale-démocratie (PASP-PASOK) reculent à 11,18% (-3,47 points) et 18,51% (-0,88), le recul des sociaux-démocrates profite aux listes de SYRIZA et celles des communistes. Les listes affiliées à SYRIZA (AR.EN) progressent dans les universités avec 7,42% des suffrages (+1,21 points) mais reculent dans les instituts technologiques (-0,19). Dans les universités il n'y aura pas d'effet "SYRIZA".

Les listes d’extrêmes gauche (EAAK), qui regroupent les organisations étudiantes de ANT.AR.SY.A, KOA, EKKE, OKDE-Spartacus, etc. recueillent 13,31% des suffrages dans les universités (+0,34 points) et 1,96% dans les instituts technologiques (-0,97 points).
Nicolas Maury
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents