Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 22:26

TRAGI-COMÉDIE ÉLECTORALE : MISE EN SCÈNE IMPECCABLE !


Communiqué du Bureau du Mouvement politique d’émancipation populaire (M'PEP)


Le 2 avril 2015

 

Les élections départementales ont donné lieu à un spectacle tragique : dans une mise en scène impeccable, chacun a joué son rôle sans aucun dérapage.
Les décors étaient assurés par les médias télévisés : les cartes de la France passant du rose au bleu, "tout en évitant le bleu marine", plateaux télé réunissant toujours les mêmes, discours convenus, mots magiques sortis du chapeau. Après le suspens pré-électoral qui orchestrait la frayeur collective de la ruée du FN sur les départements, le 2e acte a perdu de son intensité ! Le dénouement est sans panache : le désistement « républicain » a favorisé la mise en place de l'UMP et ses alliés qui se retrouvent à la tête de 61 départements.  Les sourires des libéraux de droite auto satisfaits se superposaient sur les écrans de télé aux visages crispés des  libéraux de gauche. En image subliminale l'expression carnassière de Nicolas Sarkozy se réjouissant de son avenir de présidentiable.  Quel cauchemar ! La peste et le choléra en alternance.

(...)

 

Pour lire la suite cliquez ci-dessous
http://www.m-pep.org/spip.php?article3943

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents