Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 07:52

Publié sur ce blog le 10 mars 2015

Dumping social : le transporteur français Dentressangle devant la justice

[ Précisions de la rédaction du blog : La marge opérationnelle du groupe a augmenté de 3,6% en 2014 et son chiffre d'affaires a explosé : + 15,8% !]

 

par Rédaction de France Info mercredi 4 mars 2015 
 
 

Le procès du groupe Norbert Dentressangle devrait durer jusqu'à vendredi © MAXPPP

Trois sociétés du groupe Norbert Dentressangle sont accusées d'avoir abusivement utilisé plus de 1.000 chauffeurs étrangers à moindre coût, via des filiales installées dans les pays de l'Est et au Portugal. Leur procès, notamment pour "travail dissimulé", devait initialement commencer mercredi mais a été reporté.

Faire venir des chauffeurs roumains et polonais pour prendre le volant de camions en France, c’est interdit. Le procès devait s'ouvrir aujourd'hui à Valence, mais a été renvoyé.  Le tribunal va d'abord étudier les demandes de nullité.
A la barre, six cadres et trois sociétés du transporteur Norbert Dentressangle. Ils comparaitront pour "délit de marchandage", "prêt de main d'oeuvre illicite" et "travail dissimulé".

Entre 2005 et 2012, l’entreprise a employé environ 1.500 chauffeurs portugais, roumains et polonais. Les syndicats accusent le groupe de pratiques inégales et de "dumping social". Les chauffeurs étaient payés selon les normes de leurs pays d’origine et non pas française. Ce sont donc autant de cotisations qui ne sont pas versées à l’URSSAF, un manque estimé à 20 millions d’euros, sans compter les emplois qui ne sont pas occupés par des routiers français.

"Il n'y a aucune anomalie"

Le groupe se considère en règle, car ces chauffeurs étrangers sont embauchés par des filiales de l'entreprise crées en Pologne et Roumanie. Ce ne serait que de la sous-traitance. Selon l’un des conseillers du groupe, Me Joseph Aguera, "Il n'y a aucune anomalie que dans le strict respect de la réglementation européenne et en vertu de la règle du cabotage, à ce que ces chauffeurs étrangers traversent le territoire français".

Plus de 300 routiers étrangers, qui se sont portés parties civiles, étaient présents selon France Bleu Drôme Ardèche à l'ouverture de procès. Les juges rendront leur décision sur ces nullités de procédure le 5 mai.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents