Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 14:00

A propos du soutien aux communistes de Vénissieux, nous publions ce que nous avions fait paraître le 16 octobre 2014 et qui reste d'actualité ..

 

"Nous publions ci-dessous des extraits d'un article du Monde.fr à propos de l'invalidation de l'élection municipale à Vénissieux.

 

Notre commentaire : Les communistes de Vénissieux ont été élus au terme d'une quadrangulaire.  Ils étaient nettement en tête ( plus de 900 voix d'avance).  L'élection a été invalidée parce qu'une liste d'extrême-droite qui comptait nombre de candidats "malgré eux" a été invalidée après coup. 

Nos camarades sont donc victimes des manoeuvres frauduleuses de la liste menée par des militants d'extrême-droite qui ont manipulé des électeurs de la même façon que le FN en Seine-Maritime, à Elbeuf, Grand-Quevilly, Harfleur, Lillebonne.  Etonnant que la liste n'est pas été invalidée avant l'élection municipale ... Etonnant que le préfet ait laissé se présenter un candidat qui faisait circuler une photo ( Internet) sur laquelle il posait devant le drapeau nazi. 

 A Grand-Quevilly la liste du FN fut invalidée avant l'élection.  Mais il est vrai que c'est une ville dirigée par un maire socialiste depuis 1947 et que Laurent Fabius en fut maire et fut élu député de la circonscription en 2012.  Selon que vous serez communiste ou UMP-PS, les décisions préfectorales ne sont pas les mêmes ... A Vénissieux, le préfet du Rhône et le candidat de droite ont profité du délit commis par l'extrême-droite pour faire annuler l'élection. 

Tout est fait par l'UMP et le PS coalisés pour que Vénissieux cesse d'être dirigé par de vrais communistes. Nous apportons tout notre soutien à nos camarades de Vénissieux.  Nous espérons que le PCF et l'Humanité sauront les soutenir comme il se doit dans cette nouvelle bataille.

 

Voici l'article du Monde :

"Vénissieux : les élections municipales invalidées"

"Vénissieux devra revoter. Le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections municipales de " Vénissieux, "selon un jugement communiqué aux parties mardi 7 octobre."

Cette invalidation suit l'avis rendu par le rapporteur public, le 23 septembre, qui faisait valoir « l'enregistrement d'une liste reconnue comme irrégulière ».[...]

Dans son jugement, le tribunal a également déclaré inéligibles pour un an Yvan Benedetti et Estelle Gagon, les deux conseillers d'extrême droite élus sur la liste « Vénissieux fait front », qui avait rassemblé 10,27 % des voix.

 

RÉSULTAT FAUSSÉ

Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, avait déposé en avril un référé demandant d'annuler l'élection d'Yvan Benedetti et d'Estelle Gagon. Dans sa requête, il rappelait que 19 personnes – sur les 49 de la liste – n'étaient pas informées qu'elles y figureraient et avaient donc été « trompées ». Selon lui, l'élection des deux conseillers d'extrême droite était donc « entachée d'irrégularité ».[...]

Un deuxième recours avait été déposé par Christophe Girard, candidat DVD-UMP malheureux (30,40 % au second tour). Il demandait l'annulation des deux tours du scrutin, rappelant « l'enregistrement d'une liste reconnue comme irrégulière » [...]

 

Réélue avec 37,64 % des suffrages à l'issue d'une quadrangulaire au second tour, la maire communiste Michèle Picard a fait part d'un sentiment de « profonde injustice » et de sa « totale incompréhension ».

« La majorité municipale est sanctionnée alors qu'aucun grief contre notre liste n'a été retenu, ni même évoqué par le tribunal administratif. »

 

 EXCLUS DU FN

La liste d'extrême droite était conduite par M. Benedetti, qui avait été élu en 2008 à Vénissieux sous l'étiquette du FN, dont il avait été exclu en 2011 – pour s'être qualifié lui-même sur Internet d'antisioniste, antisémite et antijuif – avant deprendre la tête de l'Œuvre française, groupuscule antisémite et pétainiste dissous à l'été 2013.

Sur la liste figurait également Alexandre Gabriac, ancien cadre de l'Œuvre française et leader des Jeunesses nationalistes, autre mouvement dissous. Il s'était fait exclure du FN pour avoir posé sur une photo, diffusée sur Internet, devant un drapeau à croix gammée en faisant le salut nazi."

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents