Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 23:33

 

Publié par Jean Lévy

 
AFP
Dix "ex-Goodyear" en garde à vue
un an après l'occupation de leur usine

Par AFP

 

  • Des pneus brûlent devant l'usine Goodyear d'Amiens-Nord, en protestation contre la fermeture, le 7 janvier 2014

    AFP/AFP - Des pneus brûlent devant l'usine Goodyear d'Amiens-Nord, en protestation contre la fermeture, le 7 janvier 2014

 

Dix anciens salariés de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord, parmi lesquels principalement des cadres de la CGT, ont été placés en garde à vue mardi matin, plus d'un an après l'occupation de l'établissement, a-t-on appris de source judiciaire.

Ces anciens salariés, parmi lesquels l'ancien leader de la CGT de Goodyear Mickaël Wamen, avaient reçu une convocation de la police nationale, "pour des faits remontant avant le 22 janvier 2014", c'est-à-dire l'occupation de leur usine d'Amiens-Nord et la séquestration pendant 30 heures du DRH et du directeur de l'usine, a indiqué à l'AFP le procureur d'Amiens Bernard Farret.

La CGT, ultra-majoritaire, s'était engagée pendant sept ans dans un bras de fer avec la direction de Goodyear avant de signer un accord en janvier 2014 rendant effective la fermeture de l'usine d'Amiens-Nord, qui employait 1.173 salariés.

 

Et c'est un gouvernement - et un président -

qui se prétendent "de gauche"

qui sont au pouvoir !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents