Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 23:56
Tous à Paris le  29 janvier !

Aujourd'hui 29 janvier 2015, les cheminots montent en masse à Paris, avec leurs organisations CGT, FO et SUD.

Ils rejoindront — pour former un cortège commun — leurs collègues de l’Énergie, qui manifestent à l'appel de la CGT et de FO.

Les cheminots montent en masse, parce qu’ils sont d’ores et déjà confrontés aux conséquences de la mise en œuvre de la loi du 4 août 2014 portant la réforme ferroviaire.

La mise en œuvre de cette loi, c’est, pour le budget 2015, 2 000 suppressions d’emplois annoncées. Ce sont, dans les gares, la fermeture de guichets, dont font les frais les voyageurs, la suppression de contrôleurs dans les trains, de nouvelles fermetures de lignes envisagées, etc.

Oui, les conséquences de la réforme ferroviaire, les cheminots les subissent tous les jours. La réforme ferroviaire qui, rappelons-le, divise la SNCF en trois établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC), prélude à l’éclatement total de la SNCF, remet en cause la réglementation du travail (RH007), avec, comme conséquence, la suppression progressive du statut.

A cela s’ajoute aujourd’hui le projet de loi Macron et son cortège de déréglementation, avec, entre autres, la libéralisation du transport "en autocar longue distance", pour concurrencer le transport ferroviaire de voyageurs. (La planète ne lui dit pas merci !)

De leurs cotés, la fédération nationale CGT mines et énergie (FNME CGT), et la fédération nationale FO de l’énergie et des mines (FNEM FO), ont lancé un appel unitaire et national à la grève et à manifester, jeudi 29 janvier 2015, contre la loi relative à la transition énergétique.

Des membres du bureau de l'Union locale seront présents à Paris dans la manifestation, avec leurs camarades de l'énergie et les cheminots.

Signez la pétition mis en place dans le cadre de l'action unitaire par les deux syndicats de l'énergie: « Oui à un service public ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents