Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
23 juillet 2019 2 23 /07 /juillet /2019 13:53

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Une chose essentielle à rappeler : le parti communiste d'Ukraine n'a pas été autorisé à présenter de candidat à la Présidentielle  Les deux candidats présents au second tour étaient soutenus par les Etats-Unis.  Aux législatives les communistes sont toujours interdits de candidatures. 

Voici ce que disait Petro Symonenko ( Parti communiste d'Ukraine ) à la veille du second tour des présidentielles : "Ces réalités sont telles aujourd’hui que, quel que soit celui des deux candidats restants qui siègera à la présidence, aucun des problèmes clés qui touchent les gens ordinaires ne sera résolu. C’est bien pour cela que le candidat du Parti communiste, en violation de la Constitution et en vertu de la loi discriminatoire de « décommunisation », s’est vu interdire de se présenter à l’élection. Dans le même temps, les candidatures des forces néonazies et néofascistes ont été enregistrées sans aucun problème par la commission électorale."  

Source et article complet ici : http://solidarite-internationale-pcf.fr/2019/04/ukraine-a-la-veille-du-2nd-tour-de-la-presidentielle-un-choix-sans-choix-selon-petro-symonenko-parti-communiste-d-ukraine.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents